ILLICH (I.)

ILLICH (I.)
ILLICH (I.)

ILLICH IVAN (1926- )

Attaché aux années 1970, le nom de l’essayiste Ivan Illich est avant tout un symbole, le symbole d’une pensée dont la fonction, stimulante et irritante, semble être de prendre le contre-pied systématique des «vérités» qui constituent les fondements mêmes de la modernité humaine. Illich marque le coup d’arrêt du «progressisme» comme postulat non critiqué et comme légitimation, sûre d’elle-même, de la conduite des sociétés industrielles modernes. Rarement une œuvre de pensée aura, en un délai si court (Libérer l’avenir , 1971; Une société sans école , 1971; Énergie et Équité , 1973; La Convivialité , 1973; Némésis médicale , 1975; Le Chômage créateur , 1977) rencontré un tel écho et à ce point provoqué la société moderne et les grands systèmes explicatifs qu’elle a engendrés. Ainsi s’expliquent que d’étonnantes conjonctions aient amené «conservateurs» et «progressistes» à dénoncer, voire souvent à simplifier et ridiculiser la pensée d’Illich.

Sa personnalité est déjà singulière. Originaire d’Europe centrale, émigré aux États-Unis en 1956, il obtient très tôt un brevet de radio, puis de pilote. Il devient ensuite chercheur en cristallographie et acquiert des doctorats d’histoire, de philosophie, de droit canon, de théologie. Prêtre catholique, il affronte l’institution ecclésiale à propos du C.I.D.O.C., centre de formation qu’il fonde à Cuernavaca (Mexique). Inquiété par le Saint-Office, il renonce, en 1969, à l’état clérical.

Illich, dans une démarche dont la logique est rigoureuse dès les premières œuvres, s’attaque aux institutions de la société industrielle. Leur fonction est, à ses yeux, de légitimer l’encadrement des hommes, leur assujettissement aux impératifs de la consommation-production, l’augmentation de l’écart entre une masse toujours croissante de pauvres et une «élite» de moins en moins nombreuse de nantis. Ni l’enseignement, ni la médecine, ni la production industrielle ne sont plus à l’échelle d’une «convivialité» humaine. Leur fonction réelle est en contradiction avec le discours commun qui les salue comme des signes d’un progrès indéfini. Aux mains de professionnels, l’enseignement n’est plus qu’une énorme machine, centralisée et automatisée, à fabriquer de l’inégalité sociale. Il faut inventer d’autres réseaux d’éducation qui restaurent la créativité et l’autonomie des individus et des groupes. De même, il faut arracher la médecine à la professionnalisation, à la spécialisation, au monopole d’une caste appelée à dominer la vie et la mort des citoyens «surprotégés». Dans la production industrielle, il faut mettre fin à la surcroissance de l’outil, qui multiplie les dépenses d’énergie et asservit les hommes, ainsi qu’à la surprogrammation, qui exclut les consommateurs du contrôle de la production et accentue le pouvoir des oligopoles. Le retour au bonheur d’«être avec» passe par l’acceptation consciente et délibérée d’un renoncement au superflu et à l’artifice.

La production d’Ivan Illich s’est poursuivie avec: Le Travail fantôme (1981), Le Genre vernaculaire (1983), A.B.C. (sur l’alphabétisation, 1990), Du lisible au visible (1991). Dans le miroir du passé (1994) rassemble les conférences et discours des années 1978-1990.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Illich — may refer to:* Illich Guardiola (born 1972), American voice actor * Isaak Illich Rubin (1886 1937), Russian economist * Ivan Illich (1926 2002), Austrian philosopher and anarchist social criticee also* Illich Svitych …   Wikipedia

  • Illich —   [ ɪlɪtʃ], Ivan D., amerikanischer katholischer Theologe, Gesellschafts und Kulturkritiker österreichischer Herkunft, * Wien 4. 9. 1926; war seit 1951 Priester in einem Elendsviertel Manhattans (New York; 1969 laisiert) und von 1961 bis zu… …   Universal-Lexikon

  • Illich — Ivan Illich (* 4. September 1926 in Wien; † 2. Dezember 2002 in Bremen) war ein österreichischer amerikanischer Autor, Philosoph, Theologe und katholischer Priester. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Ausbildung …   Deutsch Wikipedia

  • Illich — Ivan Illich  Pour l’article homophone, voir Ivan Ilitch. Ivan Illich Ivan Illich (4 septembre 1926 …   Wikipédia en Français

  • Illich — /ˈɪlɪtʃ/ (say ilich) noun Ivan, 1926–2002, US writer, educator and social critic, born in Austria …   Australian-English dictionary

  • Illich — …   Useful english dictionary

  • Illich Guardiola — Infobox actor voice name = Illich Guardiola birth date = Birth date and age|1974|7|5 birth place = Honduras age = death date = death place = occupation = Voice Actor/Actor alias = Illich Guardiolo gender = Male status = title = family = spouse =… …   Wikipedia

  • Illich, Ivan — (b. 1926)    Educationalist and Social Theorist.    Illich was born in Austria and was educated at the Gregorian University in Rome and the University of Salzburg. After moving to the New World, he founded the Center for Intercultural… …   Who’s Who in Christianity

  • Illich-Svitych — Wladislaw Markowitsch Illitsch Switytsch (russisch Владислав Маркович Иллич Свитыч; * 1934 in Kiew; † 1966 in Moskau) war ein aus der Ukraine stammender Linguist. Leben und Werk Illitsch Switytsch war von ukrainischer Abstammung. Später ging er… …   Deutsch Wikipedia

  • Illich Ramirez Sanchez — Ilich Ramírez Sánchez Pour les articles homonymes, voir Ramírez et Carlos. Ilich Ramírez Sánchez (12 octobre 1949, Caracas, Venezuela), plus connu sous le nom de Carlos ou Chacal, est un terroriste condamné par la justice française à la …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»